Historique

1984 à 1994

Dépôt des statuts et enregistrement en préfecture de l’association « les lutins » comme service de crèche halte garderie gérée par des parents et des professionnels. L’association se révèle répondre à un besoin et se développe grâce à l’énergie des bénévoles et le soutien des partenaires comme la mairie et la CAF Drôme. L’association s’est structurée au fil des années L’acquisition de nouveaux locaux en 1990 permet d’accueillir plus d’enfants sur deux sites. Elle compte 10 salariés et le travail administratif des bénévoles est considérable. 

1994

Au dixième anniversaire, cette énergie fait naître le projet de la création d’une ludothèque. Certains administrateurs souhaitaient avoir un lieu d’accueil pour les enfants qui ne vont plus à la crèche. Etait pensé un équipement d’éveil et de rencontre autour du jeu pour les enfants et leurs parents.

Avec le soutien de la Mairie, des premiers locaux furent investis dans des préfabriqués à l’école. Puis la ludothèque « les ludotins » s’installa dans une salle municipale de 65 m2 faisant partie d’une maison appartenant à la commune.
Trois salariés en contrat solidarité se sont succédés pendant 9 ans. Leur mission était d’accueillir les parents et les enfants sur des créneaux périscolaires, les mercredis et les petites vacances puis d’assurer le prêt de jeu.

Pour le périscolaire, l’association proposait d’aller chercher les enfants après l’école et de les ramener à la ludothèque. Ils étaient accueillis sur des séances de 1h30 facturées dès 4 ans.
Pour cette raison la ludothèque a toujours été déclarée « centre de loisirs sans hébergement » à la DDJS.

Les bénévoles avaient la lourde tâche de gérer le service de la crèche. Ils n’ont jamais eu le temps de développer plus en profondeur le projet de ce lieu d’accueil. L’orientation sur la petite enfance et le système de garde investissait les animateurs sur les actions décrites plus haut.

2003 à 2004

Mars 2003 : inauguration de la nouvelle crèche halte garderie « Les lutins » avec une capacité d’accueil de 50 enfants. Ce bâtiment est intercommunal mais géré par l’association. La ludothèque n’est pas dans les plans. 

En septembre2003, Fabien Blachon est le premier salarié temps plein en contrat de qualification.
Il crée une commission ludothèque avec un représentant siégeant au Conseil d’Administration. De nouvelles réflexions sur l’outil s’amorcent. Des visites de structures, la découverte de différents projets autour du jeu orientent ce groupe vers de nouveaux objectifs. Un projet de structure est rédigé.

La gestion de la crèche est de plus en plus difficile. La communauté des communes constate la légitimité du service et l’épuisement des bénévoles. Politiquement elle s’oriente sur la prise d’une nouvelle compétence « enfance et jeunesse ». 

2005

En AG extraordinaire, l’association « les lutins » change d’objet et de statuts avec la suspension de leur activité principale. Ce bouleversement anticipé permettra à la Communauté des communes de gérer le service crèche halte garderie en direct. Le service ludothèque n’est pas inclus dans cette reprise. De fait lors de la même assemblée générale, les membres de la commission ont proposé de rédiger de nouveaux statuts et de donner une nouvelle identité à l’association : « La Maison du Jeu » voit le jour. Cette commission constituera le nouveau conseil d’administration. Ainsi tout en conservant le patrimoine mobilier et financier de l’association, ce qui représente une épargne importante, l’identité de l’association se transforme.

La Maison Du Jeu paie une formation BEATEP à son animateur Fabien Blachon dans le cadre d’un CAE (Contrat d’Accompagnement à l’Emploi), un CDD d’un an. 

2006

La Maison du Jeu signe une convention de financement avec la communauté des communes suite à leur engagement, la même année, dans un Contrat enfance et Temps libre avec la CAF.
Nous avons un financement d’actions sur 3 ans permettant de développer de nouveaux projets et de couvrir 65% du salaire de l’animateur (groupe 5 de la convention collective). Fabien Blachon est embauché en CDI avec la validation du Beatep dans le même temps.

En février nous inaugurons un nouvel équipement de la Maison du Jeu, avec 125 m2 de locaux qui permettent l’accueil de tous les publics dans les meilleures conditions. Cette conjoncture favorable a trois effets :

  • Une augmentation considérable du nombre d’adhérents avec une forte participation aux services proposés.

  • Une implication importante des bénévoles dans le projet et les actions mises en œuvre.

  • Du fait des financements et du développement, la charge de travail

administratif a également augmenté. 

2007 

Embauche d’un animateur supplémentaire à 12 h hebdomadaire. 

2009

Après le départ de l’ animateur en 2008,le responsable fait la demande d’embaucher un salarié à 24h hebdomadaire. C’est accepté et en février un animateur est embauché en CAE. L’activité poursuit son développement ce qui fait de la Maison du Jeu un lieu incontournable d’animation locale. 

  • Adresse: 1 Route Saint Bardoux
    26260 Saint donat sur l'herbasse
  • Tél: 04-75-45-15-98